Le contenu

Unik By Nat, pour la petite histoire

D’aussi loin que je puisse remonter dans ma mémoire, j’ai toujours créé, transformé, dessiné … le créatif fait partie de mes gènes.


Unik by nat : Nathalie, créatrice de la marque

Dès l’école primaire

À l’école primaire, après les cours, je m’essayais au crochet et au tricot avec l’employée de la mère pendant que ses dernières clientes séchaient sous le casque. Au collège, je me fabriquais des vestes ou des sacs un peu rigolos, que je vendais (déjà) à mes copines, puis fut venue l’heure de l’orientation, je voulais être styliste, mais je devais aller à Paris … alors ce fut coiffure.

Activité : Maman

J’ai adoré, mais à la naissance de mon 1er enfant j’ai vite mis mon métier de côté pour pratiquer une autre activité, maman … et tout ce qui va avec, les enfants sont un merveilleux prétexte pour bricoler, on leur tricote des pulls, on repeint leur chambre, on fabrique des « maisons de Barbie » ou « cuisines et dînettes » que toutes les copines envient … et à la naissance de ma dernière, on m’a offert une poupée en pâte à sel, et là, je me suis passionnée pour cette matière, qu’on voyait plus en Alsace et en Allemagne que par chez nous.

J’ai réalisé beaucoup de choses en pâte à sel et en ai vécu pendant des années, puis un peu seule dans mon coin, les expos devenant fatigantes, j’ai repris mon métier de coiffeuse, en salon d’abord.



L’atelier à la maison

Je suis rentrée coloriste chez Camille Albane, puis j’ai racheté un salon en 2008 avec un coin boutique où je pouvais vendre mes créations. Partie m’exiler à la campagne pour des raisons sentimentales, j’ai arrêté mon salon en 2014, fatiguée par les trajets. Je cherchais une place en salon, mais j’ai compris très vite que travailler avec des contraintes, ça n’était pas pour moi.

Côté créations, j’avais beaucoup évolué puisque, depuis quelques mois, après l’achat d’une machine à coudre et à broder, je m’étais mise à réaliser, des sacs, pochettes, coussins, rideaux, etc … peut être était-ce le moment de me relancer … et voilà un an de tests, d’expos, de vente,s de bouche à oreille … et aujourd’hui le lancement du site internet.

Je travaille à la maison, dans une pièce transformée en atelier, où sont stockés tous les tissus chinés et récupérés, avoir avoir été lavés et coupés. Je participe à quelques expositions artisanales en fin d’année afin d’aller à la rencontre des clientes, de partager des avis et des idées, et de leur laisser la possibilité de toucher les créations.

Nathalie.