Le contenu

Le retour des souris ,

Quand on arrive dans cette période d’avant fêtes , on a tellement à faire , que l’on a l’impression que les heures filent au rythme des minutes , pourtant , je ne chôme pas , après un Samedi en expo à Dauphine, le dimanche en expo à Neuilly , et le lundi passé à Dijon à coiffer , me voila sur le pont , debout des 6 h , trop de choses à faire cette semaine …..des sacs déjà à refaire , parce que j’en ai vendu quelques uns, et puis des pâtes à sel , ( hein?… j’avais dit j’arrête les pâtes à sel….) oui mais ça c’etait avant …..

avant quoi ?  Avant , quand j’ai commencé il y a 2 ans à faire des sacs . Pourquoi j’ai fais des sacs? Parce que je me suis fais un sac énorme avec plein de poches pour aller coiffer mes clientes , pour mettre tous mes produits , parce que c’était plus joli qu’une valise en plastique noire ….puis je me suis fais un cabas pour aller traîner les vide Grenier , puis un autre pour assortir à mes tenues d’été, ….et puis j’avais acheté cette machine merveilleuse, après avoir vu une démonstration à la foire de Dijon , machine destinée à faire des broderies magnifiques , mais tellement précise et silencieuse , que la couture devenait un vrai bonheur .Puis je me mets à transformer des fringues ( cet ensemble pantalon Ikks superbe que ma belle sœur m’a donné , je l’adore mais moi je ne rentre pas dans du 36 , qu’importe …je démonte le pantalon et le transforme en une jupe un peu destroy ….) et l’idée de réutiliser de vieilles fringues sur mes sacs était né. Alors ça se dit , on me donne un rouleau de jean par ici, des draps anciens par là…..et voilà comment ça a commencé. Et comme il me reste des chutes , je fabrique des pochons, des pochettes , des minis coussins , etc….et avec les chutes des chutes, des pompons de tissus ….et ma poubelle de restants de chutes et de fils est recyclée dans des petits coeur à pendre , ou autre petite deco.

Et les souris alors dans tout ça ? … j’y viens….

En expo ce we , je me suis baladée sur les stands et force de constater que le manque d’originalité des produits à vendre , n’a d’égal que le manque de personnalité des « créatrices ».Et comme sur un stand sur 2 , on pouvait trouver ,….des pochettes, des pochons, des étoiles , enfin bref tout le monde fait la même chose.Par  contre , la seule à faire des pâtes à sel,( mes souris et mes ours , directement inspirée des personnages de Béatrix Potter , restent intemporels).

Du coup hier c’etait avec un bonheur intense que j’ai ressorti la farine et le sel ….

img_4203

Là , au moins avant de les retrouver sur un autre stand , j’ai une longueur d’avance…

( ce constat n’engage que moi , c’était mon petit coup de gueule du we ) .

 

 

 

Partager cet article